Méthanisation Rassemblement contre un projet dans le Morbihan

Afp

RENNES, 15 fév 2014 (AFP) - Environ 120 personnes, selon la gendarmerie, se sont rassemblées samedi à Saint-Nicolas-du-Tertre (Morbihan) à l'appel de la Confédération paysanne pour protester contre un projet de méthanisation et l'accaparement de terres pour la production d'énergie.

« Nous voulons que les terres aillent à la production d'alimentation et non à la production d'énergie au détriment de l'alimentation », a expliqué à l'AFP Dominique Raulo, porte-parole régional du syndicat.

Bien que la décision définitive ne soit pas encore intervenue, la Safer (Société d'aménagement foncier et d'établissement rural, organisme semi-public) de Bretagne est mise en cause dans un dossier par le syndicat agricole pour avoir privilégié l'achat de terres par une grande exploitation productrice de porcs et porteuse d'un projet de méthanisation sur la commune, au détriment de jeunes agriculteurs intéressés.

L'exploitation en question dispose déjà de 107 hectares et veut reprendre 45 ha supplémentaires. « Sous prétexte de production d'énergie avec le méthaniseur, l'agro-industrie et ses partenaires, élus et financiers, pensent qu'il est aujourd'hui normal de cultiver du maïs et des céréales pour alimenter en carburant les méthaniseurs », dénonce la Confédération paysanne.

Lors de ce rassemblement en musique autour d'un pique-nique, plusieurs jeunes agriculteurs ont témoigné de leurs difficultés pour acquérir des terres. En effet, les moyens financiers en jeu dans la méthanisation poussent à la spéculation et à l'augmentation du prix de l'hectare, qui devient inaccessible pour des jeunes cherchant à s'installer comme agriculteurs.

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a lancé un plan de développement de la méthanisation en France, assorti d'aides. M. Le Foll a rappelé récemment son objectif d'atteindre « 1.000 méthaniseurs agricoles d'ici 2020 », contre environ 140 aujourd'hui.

La méthanisation de matières organiques, comme les lisiers ou les déchets agroalimentaires, est présentée comme une source d'énergie renouvelable et une possibilité de revenu supplémentaire pour les exploitants agricoles notamment.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous