« Better Idea » Cinq idées innovantes d'agriculteurs récompensées

Terre-net Média

Application mobile pour faciliter les comptes entre agris, robot débroussailleur sous les clôtures électriques, laboratoire d'idées, recyclage d'un conteneur à bouteilles en box d'élevage, mise en place de rencontres entre jeunes et agriculteurs... Pour sa 3e édition, le concours « Better Idea » présente des idées innovantes et variées. Parmi les 11 projets présentés, cinq se sont vus remettre une dotation et disposeront d'un accompagnement par Bayer afin de développer leur projet.

Remise des prix aux lauréats Better Idea, 3e éditionLa remise des prix aux lauréats Better Idea, 3e édition, a eu lieu le 4 septembre 2018 sur le salon Innov-Agri à Outarville (45). (©Terre-net Média) Il y a six mois, Bayer relançait, pour la 3e édition, son appel à projets « Better Idea for a better life », ouvert à toute personne avec une « idée en faveur d'un monde meilleur pour l'agriculture et les agriculteurs », rappelle le groupe. Ce concours a déjà récompensé 11 projets, dont celui de Thierry Baillet (Thierry agriculteur d'aujourd'hui) lors de la première édition, qui proposait de centraliser en ligne des conseils en vidéo permettant à tous les agriculteurs de partager leur métier, leurs astuces…

Sur les 11 projets proposés pour cette 3e édition, 5 ont été nominés lauréats par les internautes et le jury (composé de représentants de la presse agricole, de l'association #CoFarming, d'un agriculteur lauréat de la précédente édition et de représentants de Bayer). Chacun s'est vu attribuer une dotation de 5 000 euros et dispose de l'accompagnement de Bayer et de ses partenaires afin de faire aboutir son projet.

« Le monde agricole fait face aujourd’hui à de nombreux challenges, tant environnementaux que réglementaires et sociétaux. Or je suis convaincu que les solutions viendront en grande partie de ceux qui sont impliqués au quotidien dans l’agriculture et l’élevage. Le concept de "Better Idea" est simple : permettre aux agriculteurs et éleveurs de développer leurs bonnes idées pour améliorer leurs pratiques ou valoriser leur travail », indique Franck Garnier, président de Bayer France.

Retrouvez les présentations des cinq idées lauréates.

Prix des internautes : « Petits comptes entre agris »

C’est le prix des internautes qu’a empoché Jean-Baptiste Vervy, agriculteur dans la Marne. L'idée est partie du quotidien de Jean-Baptiste, qui partage plusieurs matériels avec l'un de ses voisins agriculteurs. Le carnet de notes est indispensable, malgré cela, il n'est pas toujours simple de s'y retrouver.

L'objectif de « Petits comptes entre agris » : proposer aux agriculteurs une application sur smartphone permettant de saisir et suivre simplement les comptes en cas d’entraide à deux ou plus. Ainsi les agriculteurs pourraient indiquer les temps de mise à disposition de matériel et de temps « homme » directement sur l'application. Jean-Baptiste annonce un lancement prochain, dans l'automne 2018.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Prix du jury : Un robot débroussailleur sous les clôtures électriques

Robin Vergonjeanne, jeune éleveur en Isère et auparavant journaliste élevage pour Web-agri, s'est vu remettre le prix du jury pour son projet de robot débroussailleur. S'occupant seul de l'entretien sous les clôtures électriques dans ses prairies, Robin estime consacrer énormément de temps à cette tâche. Cela représente près d'un mois de travail sur son exploitation !

Il a donc imaginé ce robot, inspiré des robots « tondeuse » pour jardin mais qui serait « plus tout terrain », équipé de 4 roues motrices et qui se dirigerait le long des clôtures par le principe de « filoguidage », explique l'éleveur. « Le courant passerait par une antenne qui touche le fil, ce qui pourrait également permettre à la batterie de se recharger. Enfin, il pourrait également être équipé d'un système GPS afin de le localiser et de programmer des circuits ».

Robin Vergonjeanne est en contact avec des écoles et des entreprises spécialisées en robotique afin de lancer un prototype et pouvoir l'expérimenter sur son exploitation.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Prix du jury - Cofarming : « AgriMind'Lab »

Le prix du jury spécial CoFarming est attribué à AgriMind'Lab, lancé par Marie-Laure Gauvin et Yoann Dumont, respectivement coach en agriculture et agriculteur en Côte d'Or. Leur projet : créer un laboratoire d'idées pour les agriculteurs afin qu'ils trouvent des réponses à leurs problématiques grâce à leur collectif.

Ainsi AgriMind'Lab serait un lieu et un accompagnement par un coach professionnel pour permettre aux agriculteurs de reprendre le pouvoir de pilotage de leur exploitation, d'imaginer des solutions grâce à la recherche collaborative et « d'échanger en toute liberté hors de toute institution », précise Marie-Laure Gauvin.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Cette année, « Better Idea » s'est rapproché de #CoFarming, association regroupant différentes start-up françaises proposant des plateformes numériques dédiées aux professionnels de l'agriculture.

Prix du jury - « Animal health »

Brice Veaulin, agriculteur dans l'Yonne,  a reçu le prix du jury, spécial élevage. Son idée : recycler les conteneurs de bouteilles en box d'élevage porcin ou ovin. Selon l'agriculteur, ces « conteneurs, en acier galvanisé et en peinture époxy, sont parfaitement adaptés pour un environnement d'élevage ».

Cela permet un « recyclage intelligent », ajoute l'agriculteur. Il a d'ailleurs lui-même créé un prototype, lui permettant de loger deux cochons.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Prix du jury - Étudiant

Le prix du jury étudiant est remis à Guillaume Bichot, étudiant en lycée agricole en Charente (16), qui vient d'obtenir son bac STAV (Sciences et technologies de l'agronomie et du vivant). Dans le cadre de sa formation, il a eu la possibilité d'échanger avec de nombreux agriculteurs autour de leur production.

Son idée : étendre ce qu'il a vécu à tous les jeunes français afin de « développer le lien avec les agriculteurs autour d'un repas ». Les jeunes pourraient, dans le cadre des repas dans les restaurants scolaires, avoir une présentation d'un produit local et ensuite échanger avec l'agriculteur sur la manière dont il est produit, etc. Pour le moment, Guillaume souhaite développer ce projet à l'échelle de son département et pourquoi pas, l'étendre ensuite de manière plus importante.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous