Agriculture numérique Soufflet lance Farmi, une appli d'informations et de gestion pour l'agriculteur

CLG Terre-net Média

Soufflet souhaite accompagner les agriculteurs dans la transformation numérique. Le groupe propose Farmi, une application mobile gratuite pour un accompagnement quotidien dans la gestion de son exploitation.

Avec la révolution numérique et le développement d’internet, le monde agricole se transforme. Selon le communiqué de Soufflet Agriculture : « De nos jours, un agriculteur installe en moyenne 2,8 applications en lien avec son activité professionnelle. L’amélioration des couvertures 3G/4G sur les exploitations offre notamment accès à une plus large gamme d’outils d’aide à la décision. »

Farmi est une application mobile gratuite qui centralise toutes les données de l’exploitation sur une interface présentant cinq fonctionnalités. Celles-ci sont conçues pour accompagner la gestion de l’exploitation, avec l’expertise du groupe Soufflet. Destinée aux agriculteurs, clients ou non, de Soufflet, l’application évolue en fonction des besoins de l’exploitant. « Le nom même de Farmi évoque la proximité (« for me »). »

L’application propose un service météo de précision, l’accès aux marchés et aux actualités agricoles. Elle est déployée dans les pays d’implantation de Soufflet Agriculture et de nouvelles fonctionnalités devraient être proposées chaque mois avec des conseils pour les traitements, des données parcellaires, ou encore des outils de pilotage agronomique. 

Soufflet agriculture a choisi Sencrop pour équiper ses clients
Dans le cadre du volet numérique de sa démarche « Innovation transformation », Soufflet agriculture a choisi Sencrop pour fournir à ses clients des stations agro-météo professionnelles connectées. Elles permettent aux agriculteurs de mesurer différents paramètres au sein de la parcelle : température, vitesse du vent… Ces données sont ensuite accessibles en temps réel depuis un smartphone ou un ordinateur. « Elles doivent permettre d’optimiser, voire réduire, les traitements phytosanitaires. » La start-up envisage aussi d'intervenir dans la prévention des maladies par un système d’alertes simples (SMS…). Didier Thierry, directeur général de Soufflet agriculture : « Nous souhaitons accompagner nos clients vers une agriculture plus compétitive et de précision. Le partenariat avec Sencrop, via notre service "Previsio" s’inscrit dans cette démarche. » 

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous