Filière orge brassicole Tous les acteurs s'unissent pour « favoriser la recherche et l'innovation »

MO Terre-net Média

Arvalis - Institut du végétal, Malteurs de France et Brasseurs de France ont annoncé leur souhait de réunir toutes les parties prenantes de la filière au sein d'un comité de recherche et de développement, lors du colloque orges brassicoles le 26 avril 2018 à Strasbourg.

La filière orge brassicole compte aujourd'hui 50 000 producteurs et 1 000 000 hectares qui alimentent 14 malteries françaises (détenues par 4 groupes) et qui fournissent 1 200 brasseries françaises, dont le nombre est en constante augmentation. Lors du colloque orges brassicoles, qui s'est déroulé le 26 avril 2018 à Strasbourg, Arvalis-Institut du végétal, Malteurs de France et Brasseurs de France ont annoncé la mise en place d'un comité de recherche et de développement, regroupant tous les acteurs de la filière. L'objectif : « mieux coordonner les programmes de recherche » et ainsi « trouver plus rapidement de nouveaux moyens d'améliorer la compétitivité et la durabilité de la filière tout en misant sur la qualité » dans un contexte en pleine mutation, indiquent les parties prenantes dans un communiqué.

« Il faut trouver des solutions pour relever des défis à très court terme car le contexte est difficile : maîtrise de la teneur en protéines face aux aléas climatiques, attente vis-à-vis de la sélection face à la jaunisse nanisante de l'orge (JNO), disparition de solutions de protection des cultures,... », déclare Jean-François Loiseau, président d'Intercéréales, qui encourage cette initiative.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous