Gaucho Un dirigeant apicole assigné par Bayer pour "dénigrement"

AFP

MENDE, 2 février 2004 - Le vice-président de l'Union nationale de l'apiculture française (UNAF) est assigné mercredi matin devant le tribunal de grande instance de Mende (Lozère) par la firme Bayer pour "dénigrement" de son insecticide, connu sous la marque "Gaucho", a-t-on appris lundi auprès du syndicat.

Henri Clément, apiculteur à Fraissinet de Fourques (Lozère), est poursuivi par la société de chimie et pharmacie pour des propos hostiles au "Gaucho", tenus lorsqu'il était président de l'UNAF en octobre 2000. Contacté par l'AFP, M. Clément s'est déclaré "serein et déterminé".

"Je répète que cet insecticide est un produit toxique pour les abeilles. D'ailleurs, il y a eu, depuis, des éléments à charge qui ont confirmé mes déclarations", a-t-il dit, en citant un rapport rendu en septembre 2003 par le comité scientifique et technique à la demande du ministère de l'Agriculture.

En juin dernier, Bayer avait déjà poursuivi devant le TGI de Châteauroux (Indre) un ancien vice-président de l'UNAF. La justice avait alors requalifié en diffamation son action en "dénigrement", avant de la déclarer irrecevable.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous