Roumanie Un haut responsable mis en examen pour fraude aux fonds européens

Afp

Bucarest, 6 juin 2014 (AFP) - Le chef de l'agence roumaine chargée de la gestion des fonds européens pour l'agriculture a été mis en examen dans le cadre d'une affaire portant sur l'octroi frauduleux de subventions de près d'un million d'euros.

Accusé d'abus de pouvoir et d'entrave à l'enquête, Gheorghe Benu, directeur de l'Agence pour les paiements et l'intervention dans l'agriculture (Apia), a été placé en arrêt domiciliaire vendredi par le tribunal de Suceava (nord-est). Selon les procureurs, M. Benu aurait fermé les yeux sur des fraudes commises entre 2010-2013 par la filiale de Suceava de l'Apia au profit d'agriculteurs et d'associations de la région, mais aussi de plusieurs monastères. Plus de 400 demandes de subventions déposées par des paroisses et des monastères qui n'avaient pas d'activités agricoles ont ainsi été approuvées en 2012 et 2013.

La Commission européenne s'est félicitée dans un communiqué de l'action des procureurs. « Nous saluons le fait que les autorités roumaines ont identifié la fraude supposée et pris rapidement les mesures requises », a indiqué la Commission. « Les autorités roumaines doivent s'assurer que toute la lumière soit faite sur cette fraude et que les fonds octroyés de manière incorrecte soient récupérés », a ajouté la Commission, précisant qu'il est important de « protéger les intérêts financiers de l'UE et de ses contribuables ».

La Roumanie, entrée dans l'UE en 2007, dispose d'environ 9,6 milliards d'euros de fonds européens destinés aux agriculteurs jusqu'en 2015. Si le taux d'absorption des fonds communautaires alloués aux autres secteurs, dont les transports et le développement régional, reste très bas - autour des 33 % - l'agriculture avait utilisé avant la fin 2013 67 % du montant dévolu. Mais la gestion de ces fonds a été entachée par plusieurs affaires de corruption. En août 2013, le directeur adjoint de l'Apia, Aurel Pana, avait été inculpé pour trafic d'influence et complicité de corruption. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous