Qualité et bien-être animal Une charte d'engagement pour les œufs « Pondus en France »

Afp

Paris, 23 sept 2014 (AFP) - Les producteurs français d'œufs se sont engagés mardi autour d'une charte certifiant qu'ils sont « Pondus en France », dans des conditions de respect des normes sanitaires et de bien-être animal.

Bio, Label rouge en plein air, « élevé au sol » ou en « cage aménagée », les quatre types d'élevage pratiqués en France sont appelés à signer cette charte qui les engage de la naissance des poules, forcément « nées et élevées en France », jusqu'à la vente des œufs aux consommateurs.

Selon le Centre national pour la promotion de l'œuf (Cnpo, l'interprofession) qui pilote l'initiative présentée mardi, la charte repose sur neuf engagements portant notamment sur une « alimentation durable et saine », composée en majorité de céréales (50 à 70 %) et de tourteaux d'oléagineux - soja colza tournesol - (de 15 à 30 %) et étroitement contrôlée à chaque livraison.

Le respect des règles sanitaires strictes, avec contrôles systématiques des salmonelles toutes les 15 semaines, va de pair avec celui du bien-être animal, dont les critères adoptés à Bruxelles en 1999 et entrés en vigueur en 2012, sont « parmi les plus élevés du monde », selon la filière.

Il s'agissait de mieux respecter les besoins comportementaux des poules et d'en finir avec les élevages en batteries, ce qui a permis d'octroyer en moyenne 40 % d'espace en plus aux pondeuses, ainsi qu'un nid, un perchoir et un grattoir. Chaque poule dispose désormais en moyenne de 750 cm2 par volaille, soit un tiers de plus qu'une feuille de format A4.

La charte garantit également la préservation de l'environnement et « la transparence et l'information des consommateurs ». Chaque coquille bénéficie déjà d'un code permettant d'identifier la provenance (FR pour la France) et l'élevage concerné, le mode d'élevage et le numéro du bâtiment de ponte.

La France est le premier producteur d'œufs de l'Union européenne avec 14,3 milliards d'œufs produits en 2013. La filière génère près de 15.000 emplois selon le Cnpo et sa balance commerciale est déjà excédentaire de + 21 millions d'euros sur les six premiers mois de 2014, contre + 24 millions pour toute l'année 2013, selon le Cnpo.

La Charte entrera officiellement en vigueur lors de la Journée mondiale de l'œuf le 10 octobre. Les professionnels espèrent ainsi « valoriser leurs engagements et leur savoir faire ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous