Pommes de terre Les conditions météo « auront un impact important sur le rendement final »

Terre-net Média

L'UNPT s'inquiète des conditions météorologiques de cette campagne et prévoit un rendement final et une qualité à la baisse. Elle appelle donc tous les producteurs de pommes de terre sous contrat à s'appuyer sur leurs groupements et coopératives et prévenir leurs acheteurs le plus rapidement possible, s'ils avaient des doutes sur leur capacité à honorer leurs engagements en volumes.

Les conditions météorologiques de cette campagne 2018 ne sont pas favorables aux cultures de pommes de terre. Au printemps, une abondance de pluies a entraîné un retard dans les plantations. Certaines parcelles ont même dû être replantées. Les cultures de pommes de terre ont ensuite subi des « épisodes orageux localisés mais très intenses » et maintenant une « quasi-absence de pluviométrie depuis plusieurs semaines, avec un épisode caniculaire qui dure », précise l'Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) dans son communiqué.

Cela n'est pas sans conséquence pour les pommes de terre selon l'UNPT : la « végétation s’en trouve affectée avec des états de sénescence assez avancés qui auront un impact important sur le rendement final et les calibres ». Tous ces « à-coups climatiques » pourraient également provoquer des problèmes de qualité.

Dans ces conditions, l'UNPT invite les « producteurs et productrices de pommes de terre sous contrat, qui auraient le moindre doute sur leur capacité à honorer leurs engagements en volumes, à s'appuyer sur leurs groupements et coopératives pour trouver les meilleures solutions, et, à prévenir dans les meilleurs délais et par écrit (lettre recommandée avec accusé de réception) ou par e-mail leurs acheteurs.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous