Herbicides La Suède s'insurge contre l'autorisation par Bruxelles de produits dangereux

AFP

STOCKHOLM, 25 août 2004 - Le gouvernement suédois a réitéré mercredi ses critiques à l'encontre de la Commission européenne pour avoir approuvé l'utilisation d'herbicides contenant du paraquat, un produit chimique dangereux.

Le paraquat, interdit en Suède depuis 1983, est un composant d'herbicides utilisés notamment pour le traitement des oliviers, des vignes et des noisetiers. "Ce produit chimique est très dangereux. Il est mortel, et il n'y a pas d'antidote. Une seule cuillérée et c'est une mort certaine, et très douloureuse. Tout indique qu'il peut également endommager les nerfs et provoquer la maladie de Parkinson", a indiqué à l'AFP Anders Kruse, du ministère suédois des Affaires étrangères.

Le gouvernement suédois a engagé une poursuite devant la Cour européenne de justice (CEJ), afin d'obtenir l'annulation de l'autorisation du paraquat dans l'UE par la Commission européenne, en décembre dernier. "Nous voulons que la Cour annule la décision et demande à la Commission de réexaminer le paraquat, car nous jugeons que la première évaluation n'a pas été menée de façon appropriée", a noté M. Kruse, ajoutant que la décision de Bruxelles était essentiellement fondée sur une étude espagnole affirmant que le produit incriminé est sans danger.

"Ils ont négligé les études donnant le résultat contraire", a-t-il affirmé. L'Autriche, le Danemark et la Finlande se sont joints à la Suède pour obtenir l'interdiction du paraquat, a noté Anders Kruse. "Nous espérons qu'ils apporteront des informations supplémentaires prouvant que la première décision de la Commission n'était pas la bonne", a relevé le fonctionnaire suédois.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous