Consommation d’eau 16.000 litres d'eau pour produire un kilo d’hamburgers

Frédéric Hénin Terre-net média

Le rapport biennal « The Word’s water 2008-2009 » publié par un centre de recherche américain a classé l’ensemble des produits, des biens et des services consommés, de la matière première au stade final des process, en fonction de la consommation d'eau nécessaire pour les fabriquer. Des résultats étonnants qui remettent en cause bien des certitudes.


Plus de 1000 litres nécessaires d'eau pour fabriquer
1kg de pain à partir du blé cultivé (© Terre-net Média)
1.500 litres d’eau pour un kilo de blé, 16.000l pour un kilo d’hamburgers.... ce sont les quantités d'eau nécessaires, toutes origines confondues, pour produire ces denrées.

L’eau consommée par les hommes n’est pas seulement celle qui sort des robinets ou pompée dans des nappes phréatiques. Et pour les produits alimentaires, celle utilisée pour irriguer les plantes cultivées dont  on récolte les fruits ou les racines. C'est aussi l'eau de pluie absorbée par les végétaux pour assurer leur croissance, l'évapotranspiration des plantes....Chaque étape du processus de transformation, de consommation et d’utilisation consomme de l’eau directement et indirectement. Les agriculteurs irriguants ne sont donc pas les fossoyeurs de cette ressource!

Le rapport biennal « The World’s water 2008-2009 » publié par un centre de recherche américain passe en revue l’ensemble des produits consommés, alimentaires et industriels, de la matière première au stade final en prenant en compte les processus de transformation, d’acheminement et de consommation.

Il en résulte que la consommation d'eau estimée est d'autant plus élevée que le produit analysé se situe en aval de la chaine alimentaire.  Ainsi, produire un kilogramme de céréales nécessite 1.000 litres d’eau toutes origines confondues et un kilo de pain, 1.300 litres (il est fait avec environ 500 grammes de farine). Pour les produits animaux, dérivés de produits végétaux, un kilo de viande de mouton équivaut à 6.000 litres d’eau et 16.000 litres sont nécessaires par kilo d’hamburger produit avec du bœuf (70.000l) (1). Enfin, pour le lait, on descend à 1.000 litres mais pour 120-130 grammes de matière sèche ! 

Revenons toutefois au cas du bœuf, en bout de chaine alimentaire avant l'homme. Les chiffres publiés par les auteurs du rapport biennal sur l’eau confirment à leur manière que l’humanité ne pourra pas se nourrir que de viande rouge ! La production s'inscrivant dans la durée, elle consomme forcément beaucoup d'eau.  

Métaux, produits dérivés de l'agriculture

Il en est de même des produits industriels dérivés de produits agricoles et ce, tout au long de leur processus de fabrication. Sur les 11.000 litres nécessaires pour produire un kilo de textile en coton, seuls 15% sont liés à la production de la fleur ! Ce dernier chiffre minimise à lui seul la responsabilité portée quasi exclusivement sur l’agriculture d’assécher les ressources en eau.

Quant aux autres produits industriels passés au crible, les résultats sont les suivants : acier, 220l ; aluminium, 410l ; nitrates,120l ; fibres synthétiques, 460l. Pour des chaussures en cuir, 16.600 litres !  

« L'humanité se trouve au seuil d'une ère nouvelle qui lie son destin à celui de l’eau et plus précisément au cycle de l'eau, de la circulation sanguine à la biosphère. Cette nouvelle ère exige de revoir nos modes de penser et de prendre les dispositions nécessaires pour préparer pour les générations futures l’avenir de la planète » souligne le rapport sur le Monde de l'eau.

(1) Chiffre avancé par les auteurs qui demande tout de même à être vérifié selon eux.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous