OMC F. Loos : Un échec de Cancun serait "dommage" car a vocation à aider les PVD

AFP

PARIS, 11 août (AFP) - Le ministre délégué au Commerce extérieur français François Loos a considéré, lundi sur France 2, que l'échec de la réunion de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à Cancun, souhaité par José Bové, serait "dommage" car elle a "vocation à aider d'abord les pays en voie de développement" (PVD).

"Le problème aujourd'hui c'est qu'entre les grands pays et les pays en voie de développement, tout le monde n'est pas d'accord sur ce qu'il faut faire" a indiqué M. Loos, rappelant les divergences entre l'Union européenne et les Etats-Unis sur le thème notamment de l'agriculture.
"Aujourd'hui, a-t-il cependant considéré, nous sommes suffisamment avancés sur la politique agricole européenne pour obtenir des Américains des avancées également, et c'est là-dessus que nous pourrons faire progresser les pays en voie de développement qui ont besoin d'une agriculture d'auto-suffisance et pas seulement de commodités dépendantes du marché mondial".
Comme on lui demandait si, dans ce contexte, le discours de José Bové ne serait pas une sorte "d'aide" pour le gouvernement, M. Loos a répondu : "A condition qu'il soit entendu partout et qu'il ne soit pas seulement des protestations de principe mais aille plus dans le détail". M. Loos a réaffirmé que le gouvernement "ne veut pas que le monde soit une marchandise et que la sphère marchande s'occupe de tout". Citant la politique de redistribution qui prévaut en France, il a indiqué que "l'économie est au service de la politique".
Par ailleurs, interrogé sur les problèmes rencontrés par EDF en raison de la canicule, M. Loos a observé que "l'électricité est le premier produit d'exportation français devant le vin", notamment en direction des pays voisins, et "s'il y avait des réductions de production, ce serait un inconvénient non seulement pour nous mais sans doute aussi pour eux".



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous