Ukraine Kiev demande à l'Union Européenne de compenser les effets de l'élargissement

AFP

L'Ukraine, qui deviendra en mai 2004 frontalière de l'Union européenne (UE), a demandé à Bruxelles une compensation pour la chute, estimée à 500 millions d'euros, de ses échanges commerciaux avec les dix nouveaux Etats-membres, a indiqué mardi le ministère ukrainien des Affaires étrangères.

Cette question a été soulevée par les responsables ukrainiens lors du dernier sommet UE-Ukraine, qui s'est déroulé début octobre à Yalta (sud de l'Ukraine), a précisé le vice-ministre des Affaires étrangères Olexandre Tchaly à la presse occidentale.
Rien qu'en 2004, les échanges commerciaux ukrainiens avec les dix nouveaux membres de l'UE devraient chuter de 10%, soit 500 millions d'euros, a souligné M. Tchaly. "Beaucoup de PME basées dans les régions frontalières du pays seront menacées de disparition", a-t-il ajouté.
Les problèmes les plus aigus concernent les exportations ukrainiennes de métaux qui se montent à 260 millions d'euros annuellement et de produits agricoles (80 millions d'euros par an), a estimé M. Tchaly. En compensation de ses pertes, Kiev sollicite notamment une aide technique de l'UE de 10 millions d'euros qui lui permettrait d'ouvrir le marché européen à sa production agricole en rendant son système de certification conforme à celui en vigueur en Europe.
En outre, l'Ukraine propose à l'UE d'instaurer en 2004 des quotas d'importation pour certains produits ukrainiens pour garantir leur présence en Europe.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous