OMC L'Australie demande la suppression des subventions agricoles à l'UE et au Japon

AFP

SYDNEY, 31 juil (AFP) - L'Australie a accusé jeudi l'Union Européenne et le Japon de traîner les pieds pour mettre un terme aux subventions agricoles et de mettre en péril la réussite des prochaines négociations de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le ministre du Commerce, Mark Vaile, a indiqué qu'une réunion informelle de 25 ministres du Commerce à Montréal avait donné "une lueur d'espoir" pour que les discussions de l'OMC à Cancun (Mexique) en septembre prochain relancent la réforme agricole actuellement bloquée.

Il a néanmoins indiqué que l'UE et le Japon doivent parvenir à des propositions spécifiques pour ouvrir leurs marchés agricoles, en vue de faire des progrès sur cette question.

"Nous avons entendu quelques nouvelles idées cette semaine mais il n'y a toujours pas eu de réels progrès sur le problème clé de l'accès au marché agricole", a-t-il déclaré.

"La situation demeure sérieuse à un mois de la réunion ministérielle de Cancun". "Le problème est toujours que l'UE et le Japon sont incapables de respecter les instructions de Doha dans le domaine de l'agriculture sur l'amélioration des conditions d'accès au marché et la suppression des subventions", a-t-il indiqué. Le dernier round de discussions sur le libre échange a peu progressé depuis son lancement en 2001 à Doha. Elles achoppent sur les conditions pour réduire progressivement les subventions agricoles et l'accès aux marchés, des problèmes clés pour les pays pauvres inquiets pour leur compétitivité dans un marché mondialisé.

Les ministres du Commerce des pays de l'OMC doivent se réunir en septembre à Cancun pour faire le point sur ces négociations et sur l'objectif de leur achèvement fin 2004. L'Australie et huit autres pays membres du Groupe de Cairns, favorable au libre échange, ont menacé cette semaine de se retirer des négociations de Cancun, provoquant de fait leur gel, s'il n'y avait pas de réelle réforme en terme de protection des marchés agricoles.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous