Subventions agricoles L'UE attend des gestes des Etats-Unis à l'OMC (Gaymard)

AFP

PARIS, 24 juil (AFP) - L'Union européenne est prête à limiter ses subventions aux exportations agricoles en échange d'une "réciprocité stricte et absolue" des Etats-Unis et des autres négociateurs à l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), estime le ministre français de l'Agriculture Hervé Gaymard.

Dans une interview à l'hebdomadaire Valeurs Actuelles paru vendredi, M. Gaymard affirme que "l'Europe est prête à limiter ses soutiens si ceux-ci risquent de handicaper les pays en voie de développement, mais elle ne bougera évidemment qu'en cas de réciprocité stricte et absolue des Etats-Unis et des autres partenaires de la négociation".

"Quand j'entends le président (américain) Bush associer l'agriculture à la +sécurité nationale+, je me dis que la négociation sera rude", souligne le ministre, alors qu'approche la conférence ministérielle de l'OMC à Cancun (Mexique) du 10 au 14 septembre.

Pour M. Gaymard, "soit les négociations qui s'ouvrent à Cancun sont réellement celles du développement, et donc l'Europe n'a aucune raison de raser les murs. (...) Soit, au contraire, le développement n'est qu'un alibi destiné à masquer des intérêts commerciaux et le cycle de l'OMC ne serait plus qu'un théâtre d'ombres au service des plus forts. Et je ne vois pas, dans cette hypothèse, pourquoi l'Europe serait la seule à baisser la garde".

"Le désarmement généralisé que préconisent les Etats-Unis, sans donner d'indices très clairs sur leur intention de se l'appliquer à eux-mêmes, est le plus sûr moyen de délégitimer l'OMC", ajoute M. Gaymard.

Les Etats-Unis et l'Union européenne (UE) ont fait peu de progrès pour rapprocher leur point de vue sur le volet agricole des négociations, a affirmé jeudi l'adjoint au représentant américain pour le commerce, Peter Allgeier.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous