Oiseaux La France va approuver l'accord de Canberra sur la protection des albatros

AFP

Le ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin a présenté mercredi en Conseil des ministres un projet de loi autorisant l'approbation de l'accord de Canberra sur la conservation des albatros et des pétrels, a indiqué le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé.

Cet accord, signé le 19 juin 2001 à Canberra par neuf États (Australie, Brésil, Chili, Équateur, Espagne, France, Grande-Bretagne, Nouvelle-Zélande et Pérou), vise à protéger ces oiseaux marins des diverses menaces auxquelles ils sont confrontés à l'intérieur de leur aire de répartition.
La principale menace, la pêche à la palangre, entraîne la disparition de plus de 300.000 oiseaux marins par an, dont 100.000 albatros, précise le communiqué du Conseil des ministres. La France dispose déjà de règles "interdisant la destruction, la capture, la naturalisation, le transport et le commerce de toutes les espèces d'albatros présentes dans les Terres Australes et Antarctiques (TAAF)". Mais l'approbation de la France permettra à l'accord de Canberra d'entrer en vigueur, quatre pays l'ayant déjà approuvé.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous