OMC Le Brésil rejette la proposition agricole Union européenne - Etats-Unis

AFP

BRASILIA, 15 août (AFP) - Le ministre brésilien des affaires étrangères Celso Amorim a rejeté l'accord intervenu mercredi entre l'Union Européenne et les Etats-Unis sur une partie agricoles des négociations au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Dans des déclarations reprises à la presse de vendredi, le ministre souligne que "la proposition est vague dans ce qui pourrait être positif et précise sur ce qui est négatif".

Pour le ministre, le principal problème du compromis présenté par Washington et Bruxelles porte, pour le Brésil, sur l'absence d'engagement à une élimination de toutes les subventions agricoles.

Ce qui représente, estime-t-il, un pas en arrière par rapport à ce qui avait été établi à la réunion de Doha, où avait été lancée la session de négociations prévoyant la fin de ces aides financières, qui, aux yeux du Brésil, déséquilibrent le marché international.

Le Brésil n'est pas d'accord non plus sur la proposition de suppression du traitement spécial réservé aux pays en développement qui connaissent un excédent commercial agricole, comme c'est le cas du Brésil, l'un des principaux exportateurs de produits agricoles et alimentaires du monde.

L'an dernier, l'excédent de la balance agro-alimentaire brésilienne a été de 20,3 milliards de dollars et devra atteindre 24 mds USD cette année.

"Ils laissent entendre que ces pays perdraient, dans le meilleur des cas, les bénéfices de soutiens à l'agriculture qui sont déjà très maigres", a souligné M. Amorim au journal Gazeta Mercantil.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous