OMC Le Conseil agricole de l'UE confirme son opposition au projet Harbinson

Agra Presse

« Le document de M. Harbinson est très éloigné des préoccupations de l'UE », a confirmé le 20 février à Bruxelles le ministre grec, Georgios Drys, président en exercice de l'UE. Il s'exprimait à l'issue d'un tour de table du Conseil agricole des Quinze sur les propositions drastiques de réduction de la protection aux frontières, des subventions à l'exportation et des soutiens internes présentées par le président du Comité des négociations agricoles de l'OMC.

La deuxième version que celui-ci soumettra mi-mars doit être beaucoup plus équilibrée, prévoir un traitement différencié pour les pays en développement, aborder les questions non commerciales (développement rural, etc.) et éviter d'avantager les pays forts exportateurs, a renchéri le commissaire européen Franz Fischler.

Les ministres de l'agriculture de l'UE sont en tout cas décidés à « suivre de près la suite de ces négociations et, en particulier, la réunion spéciale du Comité de l'agriculture prévue du 24 au 28 février à Genève ».

Par ailleurs, six États membres -France, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Grèce et Autriche - ont confirmé le 20 février qu'ils s'opposaient à toute nouvelle autorisation d'OGM dans l'attente d'un règlement communautaire complet sur le sujet.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous