Retraites Les anciens exploitants demandent une réversion équitable

Agra Presse

La Section nationale des anciens exploitants (SNAE) de la FNSEA demande un traitement équitable dans le traitement des pensions de réversion. Jusqu'alors, la réversion de la pension du conjoint décédé au survivant était accordée en fonction de plusieurs critères, dont le cumul des pensions qui ne devait pas excéder un certain montant.

La loi Fillon a supprimé ce plafond mais, regrette Didier Richard, président de la SNAE, "les caisses de MSA sont dans une position différente d'un département à l'autre. Parfois, la réversion n'atteint pas 54 % comme c'est la loi. Dans un certain nombre de cas, la MSA ne réexamine les dossiers que de ceux qui en font la demande". La SNAE demande donc "la révision de tous les dossiers concernés, sans que les intéressés aient à la demander". Ce thème sera abordé à l'occasion de l'Assemblée générale de la SNAE le 11 février prochain.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous