Fruits Les producteurs français et espagnols veulent réformer l'OCM

Agra Presse

Réunis le 10 avril à Madrid, la Fédération française des producteurs de fruits (FNPF) et sa consœur espagnol (COAG) ont manifesté leur volonté commune d'engager « une véritable réforme de fond » de l'OCM (organisation commune de marché), selon l'expression utilisée par les professionnels français.

Dans un communiqué, la FNPF précise que cette OCM « ne répond pas aux objectifs de rassemblement des producteurs, de connaissance et de maîtrise de la production ».

Les professionnels des deux pays entendent également travailler ensemble à la définition de normes communes d'élimination de la non-qualité pour la pêche-nectarine.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous