OGM R. Bachelot réaffirme « les risques sérieux » liés à levée du moratoire dans l'immédiat

Agra Presse

Lors du Conseil des ministres de l'Environnement qui s'est tenu le 4 mars à Bruxelles, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre française de l'écologie a « attiré l'attention de la Commission sur les risques sérieux qui découleraient d'une reprise subreptice et précipitée des autorisations de mise sur la marché des OGM ».

Une telle reprise, intervenant avant l'entrée en vigueur de « deux règlements relatifs à la traçabilité et l'étiquetage et aux nouveaux aliments » ne pourrait que ruiner les efforts entrepris pour disposer « de règles communes fiables et connues de tous » souligne un communiqué. Elle demande « avec fermeté que les nouvelles autorisations ne soient pas soumises aux instances réglementaires avant la fin de l'année, date de probable d'entrée en vigueur des deux règlements ».



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous