Emploi Appel de l'Osce à lutter contre l'exploitation des saisonniers agricoles

AFP

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (Osce) a lancé un appel urgent lundi au renforcement de la lutte contre l'exploitation des ouvriers saisonniers dans l'agriculture.


(© Terre-net Média)

"Les gouvernements doivent protéger davantage les travailleurs saisonniers agricoles et assurer le respect de leurs droits", a souligné la responsable de la lutte contre le trafic d'êtres humains au sein de l'Osce, Eva Biaudet, à l'ouverture d'une conférence de deux jours au siège de l'organisation à Vienne. "Dans la plupart des pays, les inspections du travail sont très limitées voire inexistantes dans le secteur agricole", a-t-elle ajouté en insistant sur le fait qu'il y avait bien un cadre politique pour imposer de tels contrôles, "mais qu'il fallait maintenant faire preuve de volonté politique et d'action aux niveaux nationaux" pour les faire appliquer.

Mme Biaudet a également noté que dans de nombreux pays "on accepte que la demande d'ouvriers agricoles saisonniers soit satisfaite par des travailleurs étrangers alors que l'immigration légale reste souvent très limitée". Le trafic des travailleurs forcés implique souvent aujourd'hui une forme subtile de coercition et se traduit moins par des faits de violence, a souligné Caroline O'Reilly du Bureau international du Travail (ILO). "Il y a des degrés différents d'exploitation (...) et les réponses efficaces, légales et concrètes, doivent tenir compte de ces subtilités", a-t-elle ajouté. Une centaine de représentants des services d'immigration, inspections du travail, travailleurs sociaux et services de répression des fraudes des 56 pays de l'Osce d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie centrale, sont réunis à Vienne pour discuter des questions liées à l'exploitation des travailleurs.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous