Truffes noires d'hiver 10 à 20% de production normale, les prix explosent

AFP

Les trufficulteurs français ne récolteront cet hiver qu'entre 4 à 8 tonnes de truffes noires, soit 10 à 20% de la récolte ordinaire de "tuber mélanosporum" et de "Brumales", provoquant une explosion des prix qui devraient atteindre dans les prochains jours 1 200 euros/kg au détail.

"La trufficulture est sinistrée après la canicule estivale" a déclaré à l'AFP Jean-Charles Savignac qui a été réélu mercredi président de la Fédération Française des Trufficulteurs (FFF) lors de l'assemblée générale à Paris.

Seules les truffières bénéficiant de dispositifs d'apport d'eau ou quelques îlots du Périgord, mais aussi des zones du Mont Ventoux, auront une production de truffes noires réduite d'un tiers seulement par rapport à la récolte normale qui durait les autres années jusqu'à fin février.

La situation est la même pour les truffes grises de Bourgogne où quelques centaines de kilos ont été récoltées au lieu des cinq tonnes habituelles.

Aussi la FFT demande "une initiative communautaire pour accélérer la relance de la trufficulture européenne et lui permettre de répondre à la demande mondiale 10 fois supérieure" à l'offre européenne qui est habituellement de 100 tonnes par an.

Au siècle dernier, la France, à elle seule, produisait 1 000 tonnes de truffes, souligne M. Savignac.

Le premier marché aux truffes de Dordogne de la saison 2003 s'était tenu le 1er décembre à Saint-Alvère, avec seulement 12 kg en vente et des prix atteignant jusqu'à 1 000 euros le kg.

La "tuber mélanosporum" de première catégorie (5 kg en vente) s'était arrachée entre 700 euros/kg, pour la vente en gros, et 1 000 euros/kg au détail. Pour la deuxième catégorie (4 kg en vente), la truffe du Périgord s'était vendue entre 600 et 800 euros/kg. Quant aux trois kg de "Brumales", ils avaient été vendus entre 350 et 700 euros/kg.

Au premier marché de 2002, quelque 43 kg de "diamant noir" avaient été vendus, à des prix allant jusqu'à 600 euros/kg pour la meilleure qualité.

Sur le marché aux truffes de Carpentras, deuxième marché truffier de France, où seulement 55 kg avaient été vendus, La truffe s'était négociée le 21 novembre à 450 euros le kg, soit trois fois le prix habituel.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous