Assemblée générale de la CGB 6 à 8 usines d'éthanol à construire d'ici 2010, selon les betteraviers français

AFP

PARIS, 10 déc (AFP) - Les betteraviers français estiment que la France doit construire, d'ici 2010, 6 à 8 usines de production d'éthanol, avec, pour chacune, un investissement de 150 millions d'euros.

"Rien que pour la France, il nous faudra (...) 20 à 25 millions d'hectolitres d'éthanol en France en 2010. C'est 6 à 8 usines à construire avec, chacune, un investissement de 150 millions d'euros à la clé", a déclaré Dominique Ducroquet, président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB), lors de l'assemblée générale annuelle des betteraviers, mercredi à Paris.

La loi de finances rectificative pour 2003, votée en première lecture à l'Assemblée nationale, ouvre la voie à l'utilisation de l'éthanol en mélange direct à l'essence.

"C'est le premier pas indispensable qu'il fallait faire pour nous ouvrir la possibilité de ce marché", mais cela ne permet pas "aux industriels de décider d'investir", a insisté M. Ducroquet.

Pour le président de la CGB, dans la loi sur l'Energie, qui doit être adoptée en 2004, "aucun élément ne nous permettra de décider puisque toutes les conditions économiques de production de l'éthanol sont renvoyées à des décrets".

M. Ducroquet a demandé à Hervé Gaymard, le ministre de l'Agriculture, d'être "celui qui ouvre un marché considérable à l'agriculture, de façon à réduire la pollution automobile et à rendre la France moins dépendante de ses approvisionnements énergétiques".

"Vous devez vous assurer que toutes les conditions économiques de développement de l'éthanol figurent dans la loi, c'est impératif, pour faire le deuxième pas", a réclamé le président de la CGB.

Affirmant qu'il fallait "rentrer dans une nouvelle ère", M. Gaymard a répondu qu'il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour "ouvrir la porte d'une façon durable pour favoriser les biocarburants".



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous