Landes Une parcelle de maïs transgénique de Monsanto détruite

AFP

MONT-DE-MARSAN, 26 août 2004 - Une parcelle de maïs génétiquement modifié, située sur la commune de Magescq (Landes) et appartenant au groupe agro-chimique Monsanto, a été détruite dans la nuit de lundi à mardi, a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie.

La parcelle de 120 mètres sur 8 mètres recouverte de plants de maïs a été saccagée, selon la même source. Une enquête a été confiée à la brigade de recherches de Dax et à la gendarmerie de Soustons (Landes) afin de rechercher les responsables de cet arrachage sauvage. Une plainte contre X devrait être déposée jeudi par le géant agrochimique Monsanto, a précisé la gendarmerie.

Cette destruction intervient près d'un an après la destruction d'une parcelle de maïs sur la même commune de Magescq, une opération qui s'était déroulée quelques heures après une manifestation organisée devant le champ de maïs par un collectif "anti-OGM Landais". Un mystérieux groupe baptisé "Pique-Talots" avait revendiqué cette action dans un communiqué.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous