Landes Procédure du Conseil général contre les autorisations d'essais OGM

AFP

MONT-DE-MARSAN, 21 sept 2004 - Le président socialiste du Conseil général des Landes, Henri Emmanuelli, a engagé une procédure devant le Conseil d'Etat en vue de l'annulation de deux autorisations d'essais OGM dans son département, a indiqué mardi un communiqué du Conseil général.

Ces deux autorisations d'essais pluriannuels de maïs transgénique dans les Landes, valables de 2004 à 2008, ont été accordées le 1er juin par le ministre de l'Agriculture, Hervé Gaymard. "Le Conseil général attaque donc ces autorisations délivrées par le Ministère de l'Agriculture devant le Conseil d'Etat afin d'obtenir leur annulation par la voie du droit", selon le communiqué.

Pour M. Emmanuelli, "la culture de maïs transgénique, largement rejetée par les consommateurs, constitue un risque plutôt qu'une opportunité". Il regrette, par ailleurs le fait que le "gouvernement décide sans aucune concertation, et sans tenir compte des avis exprimés par les collectivités locales et les citoyens".

Le 1er juin, le ministère de l'Agriculture a autorisé huit nouveaux essais de culture de plantes génétiquement modifiées en plein champ pour 2004. Avec ces huit nouveaux, le nombre d'essais de cultures OGM théoriquement autorisés en France atteint un total de 72, comprenant les essais pluriannuels. Mais seulement 61 devraient être implantés en 2004 dans 13 départements métropolitains, selon le ministère de l'Agriculture, toutes les firmes n'utilisant pas leurs autorisations.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous