Marges arrière "Avant de revenir sur la loi Galland il faut tout remettre à plat", estime la FNSEA

AFP

PARIS, 22 sept 2004 - Le président de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) Jena-Michel Lemétayer a déclaré mercredi qu'"avant de revenir sur la Loi Galland, il faut tout remettre à plat".

Le ministre des Finances, Nicolas Sarkozy, a souhaité qu'on "s'engage sans tarder" dans une réforme de la loi Galland sur la revente à perte, affirmant que cette loi n'est "pas tabou". Interrogé par l'AFP, M. Lemétayer a estimé qu'"il n'y aucun lien entre la loi Galland qui interdit la revente à perte et les marges arrière de la grande distribution qui sont illégales".

Le président de la FNSEA estime que "la marche arrière sur les marches arrière sera difficile mais que c'est celle-ci qu'il faut mettre en oeuvre plutôt qu'une réforme de la loi Galland même si aucune loi n'est tabou".



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous