Maïs transgénique Alain Juppé pourrait décréter un moratoire

AFP

Le ministre de l'Ecologie Alain Juppé pourrait décréter un moratoire sur le maïs OGM MON810 que l'Allemagne a récemment suspendu au titre de la protection de la nature et de l'environnement, indique-t-il dans une interview au Parisien daté de vendredi.

"L'Allemagne vient de suspendre l'autorisation du MON810. Dans ce cas précis il faut s'inspirer du cas allemand", a déclaré M. Juppé au quotidien à propos des organismes génétiquement modifié. "On vient de découvrir que la secrétion de la toxine qui est censée tuée l'insecte qui attaque le maïs se passe dans des conditions qui ne sont pas exactement celles qu'on attendait", explique le ministre.

Comme il l'a fait à plusieurs reprises depuis son entrée en fonction la semaine dernière, Alain Juppé répète qu'il "ne faut pas bloquer la recherche (sur les OGM) notamment dans le domaine de la santé et de l'alimentation". "C'est un sujet difficile qui sera évidemment inscrit à l'ordre du jour du Grenelle de l'environnement", réunissant chercheurs et ONG à l'automne prochain, assure-t-il.

Les ONG ont réclamé tout au long de la campagne un moratoire sur les cultures OGM en plein champ, notamment sur cette variété MON810 de maïs produit par le géant américain agro-alimentaire Monsanto.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également


Contenu pour vous