Enquête Régent BASF demande le statut de "témoin assisté"

AFP

PARIS, 15 jan (AFP) - Le chimiste allemand BASF a demandé le statut de "témoin assisté" au juge Jean Guary de Saint-Gaudens (Haute-Garonne), qui enquête sur les causes de la surmortalité des abeilles en Midi-Pyrénées, selon un communiqué du groupe publié jeudi soir.

"BASF Agro et tous ses collaborateurs sont profondément choqués par les accusations de danger présumé pour la santé humaine portées contre le Régent TS à la suite de la divulgation du rapport Narbonne, dans le cadre de l'instruction de M. le Juge Guary", affirme le communiqué de BASF.

Une expertise judiciaire affirme que les risques pour l'homme et pour l'environnement liés à l'utilisation de l'insecticide Régent TS, commercialisé par BASF Agro, ont été sous-estimés, entraînant une homologation qui n'a pas été assortie des précautions suffisantes, avait-t-on appris le 6 janvier.

Cette expertise commandée à la mi-décembre 2003 par le juge Guary a été réalisée par Jean-François Narbonne, professeur à l'université de Bordeaux et expert en sécurité alimentaire.

"Afin de répondre scientifiquement, et point par point, à ces accusations incompréhensibles, BASF a demandé au juge Guary de pouvoir bénéficier du statut de témoin assisté. Nous pourrons ainsi avoir accès au rapport Narbonne et faire valoir toute la vérité", affirme BASF.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous