Courriers du vin Beaujolais nouveau

AFP

LYON, 31 juil (AFP) - Beaujolais nouveau - Des négociants ont retenu cette année des volumes de vin avant les vendanges dans le Beaujolais en misant sur un bon millésime et des quantités déficitaires, a-t-on appris jeudi auprès de l'Union viticole du Beaujolais (UVB).

Selon son président Marc Lebrun, "c'est la première fois que l'on assiste à des pré-achats d'une telle ampleur" concernant le beaujolais-nouveau.

Les négociants ont proposé à des viticulteurs d'acheter une partie de leur récolte sur cep à prix fixe, autour de 160 euros l'hectare.

Viticulture raisonnée

907 viticulteurs de 22 départements, produisant 79 appellations (dont 66 AOC) adhèrent en 2003 à la Fédération Nationale Terra Vitis, soit une hausse de 21% par rapport à 2002.

Ces viticulteurs du Beaujolais, de Bordeaux, d'Anjou-Saumur, Muscadet, Côte-du-Rhône, Touraine s'engagent à respecter un cahier des charges très strict, garant d'une organisation qualité, dans le respect de l'environnement et de la santé, sous le contrôle d'un organisme indépendant.

Sur les 709 exploitations adhérents à Terra Vitis en 2002, seules 583 ont finalement obtenu le droit d'utiliser la marque.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous