[Décryptage] Analyse du Baromètre agricole Terre-net Bva 30 % des agriculteurs se déclarent prêts à voter Marine Le Pen au premier tour des présidentielles de 2012

Terre-net Média

Effondrement confirmé de Nicolas Sarkozy. Le président de la République, arriverait certes en tête mais il ne recueillerait que 32 à 34 % des voix des agriculteurs contre 51 % en 2007. Le score de la gauche ne dépasserait pas 20 %. Si au second tour de la présidentielle, Dominique Strauss-Kahn devait affronter Nicolas Sarkozy, le directeur du Fmi n’obtiendrait que 36 % des voix des agriculteurs (au lieu de 22 % pour Ségolène Royal en 2007) contre 64 % à Nicolas Sarkozy, soit l'inverse du score actuellement mesuré dans les intentions de vote de second tour auprès de l’ensemble des Français.

Intentions de vote des agriculteurs au premier tour de la Présidentielles 2012 dans l'hypothèse d'une candidature de Martine Aubry pour le PS.
Intentions de vote des agriculteurs au premier tour de la Présidentielles 2012 dans l'hypothèse d'une candidature de Martine Aubry pour le PS. Cliquez sur l'image pour visualiser ces résultats en grand.
(© Baromètre agricole Terre-net BVA)
Les agriculteurs sont toujours clairement à droite mais ne portent décidément plus Nicolas Sarkozy dans leur cœur. Si le premier tour des élections présidentielles avait lieu dimanche prochain, 30 à 31 % d’entre eux voteraient Marine Le Pen selon le dernier baromètre agricole Terre-net/Bva (1).

Nicolas Sarkozy, président de la République, arriverait certes en tête mais il ne recueillerait que 32 à 34 % des voix des agriculteurs. En 2007, il avait capitalisé sur son nom, avec 51 % de leurs voix, entre 17 et 19 points de plus.

L’identité du candidat socialiste qui se présenterait au premier tour des élections présidentielles de 2012 aurait peu d’incidences sur les intentions de vote en faveur du président de la République. Nicolas Sarkozy obtiendrait 32 % des voix de l’électorat agricole s’il avait face à lui Dominique Strauss-Kahn contre 33 % et 34 % face à Martine Aubry ou Ségolène Royal.
Seule la candidature de Dominique Strauss-Kahn permettrait au parti socialiste de réaliser un score identique à celui de Ségolène Royal en 2007 avec 11 % des voix. La candidature du directeur du Fmi porterait alors à 20 % le total des voix de gauche et extrême gauche et réduirait à 75 % les votes en faveur des candidats de droite et extrême droite.

Intentions de vote des agriculteurs au premier tour de la Présidentielles 2012 dans l'hypothèse d'une candidature de Dominique Strauss-Kahn pour le PS.
Intentions de vote des agriculteurs au premier tour de la Présidentielles 2012 dans l'hypothèse d'une candidature de Dominique Strauss-Kahn pour le PS. Cliquez sur l'image pour visualiser ces résultats en grand.
(© Baromètre agricole Terre-net Bva)
Avec Ségolène Royal (4 %) ou Marine Aubry (7 %) comme candidate du parti socialiste, l’ensemble de la gauche et de l’extrême gauche ne recueillerait que 15 à 16 % des voix des agriculteurs contre 78 % pour la droite et l’extrême droite.

Un total de voix égal au score réalisé par Nicolas Sarkozy au second tour des élections présidentielles de 2007. Ils traduisent aussi leur prise de distance avec François Bayrou (5 % si D. Strauss-Kahn se présente).

Les agriculteurs ont toujours été de droite ou du centre majoritairement, pas d’extrême droite. Jean Marie Le Pen n’avait recueilli que 7 % des voix agricoles en 2007. Pour 2012, une partie des agriculteurs « droitiseraient » leur vote en faveur de Marine Le Pen. Est-ce pour exprimer à leur façon leur antipathie envers Nicolas Sarkozy ?

Les intentions de votes envers la candidate d’extrême droite matérialisent aussi sans doute le rejet de la Pac démantelée, la crise économique, la baisse des revenus en 2008 et 2009 ainsi que le désespoir et l’absence de visibilité de la profession agricole. La succession des manifestations de désarroi sont dans toutes les mémoires. Jamais le nombre d’installations n’a été aussi bas !

Intentions de vote des agriculteurs au premier tour de la Présidentielles 2012 dans l'hypothèse d'une candidature de Ségolène Royal pour le PS.
Intentions de vote des agriculteurs au premier tour de la Présidentielles 2012 dans l'hypothèse d'une candidature de Ségolène Royal pour le PS. Cliquez sur l'image pour visualiser ces résultats en grand.
(© Baromètre agricole Terre-net BVA)

Gaël Sliman, directeur de Bva Opinion.
Gael Sliman, directeur Bva Opinion
 (© Terre-net Média)
«La popularité de DSK est bien réelle
aussi auprès des agriculteurs, elle ne
se transforme pas mécaniquement
en vote. Réciproquement, le
« Tout sauf Sarkozy » généralisé
en ce moment en France
ne s’applique pas non plus à une
profession toujours très marquée à droite.»

Le duel au second tour

Autre enseignement du baromètre agricole Terre-net/Bva sur les élections présidentielles, les intentions de vote au second tour des élections pour 2012. Si le corps électoral n’était constitué que d’agriculteurs, nous assisterions au second tour à un duel Nicolas Sarkozy- Marine Le Pen quel que soit le candidat socialiste en lice.

Mais si Dominique Strauss-Kahn réalise un score au niveau national lui permettant d’accéder au second tour des élections présidentielles pour affronter Nicolas Sarkozy, le directeur du Fmi obtiendrait 36 % des voix des agriculteurs. Avec 64 % d’intentions de votes (contre 78 % en 2007), le président de la République perdrait dans cette hypothèse 14 points.

En fait, le directeur du Fmi constituerait une nouvelle opportunité pour une partie de l’électorat agricole partisan du Tss pour ne pas réélire le président de la République. Une partie des voix en faveur des candidats de droite et du centre anti-sakozyste (François Bayrou, Dominique de Villepin, Nicolas Dupont de Saint Aignan, Jean Louis Borloo) mais aussi en faveur de Marine Le Pen se porterait sur le directeur du Fmi. Sa cote de popularité auprès des agriculteurs est très élevée selon deux sondages de l’hiver et de l’automne dernier. Pourtant étiqueté à gauche (modérée), ils reconnaissent ses compétences au point d’être prêts à voter pour lui. Le désamour envers Nicolas Sarkozy est tel qu’il transcende les clivages politiques !

(1) Le baromètre agricole Terre-net Bva est le premier baromètre agricole.<br> Bva et Terre-net Média se sont associés pour un suivi barométrique continu des agriculteurs français. Ce baromètre est réalisé sur la plus grande base d’agriculteurs qualifiée : le panel "Paroles d’Agris" de Bva qui compte plus de 5.000 agriculteurs identifiés sur plus de 100 critères. <br> La troisième vague du baromètre agricole Terre-net/Bva a été réalisée entre le 28 février et le 7 mars 2011 par Internet, auprès d'un échantillon national de 1.060 agriculteurs professionnels connectés, âgés de 18 ans et plus. Les intentions de vote ont été établies auprès de 1.016 agriculteurs inscrits sur les listes électorales.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous