Larzac 2003 Coup d'envoi officiel du rassemblement altermondialiste

AFP

L'HOSPITALET-DU-LARZAC (Aveyron), 8 août (AFP) - Le coup d'envoi officiel du rassemblement des altermondialistes Larzac 2003 a été donné peu avant 16H00 vendredi à l'occasion d'un forum sur l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qualifiée d'"organisation non démocratique" par José Bové.

"Depuis 1995, date de sa création, l'OMC veut imposer sa loi, mais jamais les populations n'ont été consultées sur cette instance dont nous dénonçons le caractère non démocratique", a lancé le porte-parole de la Confédération paysanne devant des milliers de personnes installées dans un pré pour assister à un forum sur l'OMC.

"A Seattle, il y a quatre ans, personne ne croyait que nous pouvions faire échouer le sommet de l'OMC. Au mois de septembre, à Cancun (Mexique, ndlr), si nous nous mobilisons nous pouvons encore le faire", a poursuivi José Bové.

"Ce n'est pas un hasard d'être sur Le Larzac aujourd'hui. Il y a trente ans était organisé le premier grand rassemblement contre l'extension du camp militaire, à l'époque personne ne croyait que 103 familles de paysans pourraient vaincre l'armée, ce qui a été le cas grâce à la solidarité", a estimé le syndicaliste paysan.

"Avec une telle victoire, ici, on n'a plus du tout envie d'arrêter de se battre et on va continuer à lutter pour un autre monde que celui qui ne repose que sur la politique du fric", a ajouté José Bové.

Et d'ajouter: "Avec ce rassemblement, nous faisons aussi la jonction entre le mouvement social de ce printemps et ceux qui refusent la mainmise des multinationales sur l'agriculture, la santé, etc.".

"Le mois de septembre doit être brûlant, tout le monde doit être dans la rue (...) Si nous sommes nombreux, nous pouvons changer les choses", a-t-il lancé.

Enfin, José Bové a une nouvelle fois appelé le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin à organiser "un débat public sur l'OMC pour clarifier la position de la France sur l'Accord général sur le commerce et les services, la brevetabilité du vivant, les échanges agricoles".

José Bové a ensuite cédé la parole aux autres participants au forum tels que Lori Wallach de l'organisation Public Citizen ou Paul Nicholson de Via Campesina.

Auparavant, Christine Thélen, au nom des organisateurs, avait appelé le public à se protéger du soleil et à faire très attention aux risques de départs de feux.

Entre 25.000, selon la préfecture, et 40.000 personnes, selon les organisateurs, étaient arrivés sur le plateau du Larzac. Plusieurs kilomètres de bouchons étaient encore enregistrés au sud comme au nord du site.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous