Polémiques Il y a aussi des fraises en automne, rappellent les producteurs du Périgord

AFP

Les producteurs de fraises du Périgord ont rappelé mardi qu'ils produisaient aussi des fraises en automne, regrettant que la Fondation Nicolas-Hulot (Fnh) ait intitulé "Des fraises au printemps" sa dernière campagne pour une alimentation respectueuse de l'environnement.


"Je ne veux pas être polémique"
explique Franck Pernot du Breuil (© Terre-net Média)
« Je suis tout à fait d'accord avec leur démarche et le fait de dire aux gens de manger des fruits et légumes de saison, et si possible de proximité. C'est très bien! Le seule chose, c'est que l'exemple choisi dénote un défaut d'information parce qu'on fait en ce moment des fraises remontantes, une variété qui arrive dans sa pleine saison », indique à l'AFP Franck Pernot du Breuil, président de l'interprofession des Fraises du Périgord.

"Je ne veux pas être polémique. Je ne veux pas détruire leur démarche qui est très bonne sur le fond, mais juste dire qu'on produit des fraises en ce moment, et qu'elles sont très bonnes", ajoute-t-il. La production automnale représente 30% de la production annuelle des fraises du Périgord, selon ce responsable.

"C'est une façon de rallonger la saison et, pour les ouvriers, d'avoir une durée d'emploi permettant un équilibre financier et donc de permettre leur fidélisation", détaille M. Pernot du Breuil. Les fraises du Périgord représentent une production de 8.000 tonnes par an.

L'opération de la Fondation Nicolas Hulot, visant à apprendre à faire ses courses "dans le respect de la nature" et manger "durable", a été lancée à l'occasion de la Semaine du goût, ouverte lundi.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous