Horticulture Hervé Gaymard pour des opérations coup-de-poing contre les voleurs de fleurs

AFP

RUNGIS (Val-de-Marne), 29 juil (AFP) - Devant la multiplication des vols de fleurs, le ministre de l'Agriculture, Hervé Gaymard, s'est prononcé pour "des opérations coup-de-poing afin de donner l'exemple".

Lors de sa visite du pavillon des fleurs du marché d'intérêt national de Rungis (MIN) mardi, M. Gaymard s'est vu remettre par une exploitante horticole, Edith Guego, une lettre lui demandant une répression plus efficace des voleurs de fleurs.

Mme Guego a déclaré "être victime de vols depuis quatre ans, le dernier en mai à la veille de la fête des mères où la quasi-totalité de son champ de pivoines lui a été arraché".

"Les fleurs volées sont revendues sur les marchés de Paris", a affirmé Dany Turpin, présidente du syndicat des horticulteurs d'Ile-de-France, qui réclame "une répression en aval contre ces vendeurs à la sauvette".

"Face à la multiplication des vols, des horticulteurs recourent désormais à des sociétés de gardiennage", a indiqué Dany Turpin.

M. Gaymard a avoué "avoir pris connaissance seulement ce matin de ce problème, et avoir l'intention d'en informer Nicolas Sarkozy, le ministre de l'intérieur".



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous