Porc L'interprofession réclame des mesures d'urgence

Agra Presse

L'Inaporc qui souhaite la reconnaissance officielle de son statut d'interprofession par les pouvoirs publics le plus rapidement possible, demande au gouvernement des mesures d'urgence.

Elle insiste sur « l'extrême gravité de la situation conjoncturelle à laquelle est confrontée la filière porcine française ».

L'Inaporc demande : « des mesures de soutien à l'égard des éleveurs et des mesures d'encouragement à l'export afin de diminuer les tensions sur les équilibres du marché intérieur ».

L'interprofession prépare le déplacement d'une mission regroupant des élus et des opérateurs pour le mois de mars afin de faciliter la reprise des échanges commerciaux avec la Corée et le Japon.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous