Yoplait La CFDT dénonce une suppression "masquée" de 338 emplois depuis un an

AFP

Le syndicat CFDT de Yoplait (filiale du groupe laitier Sodiaal) a dénoncé mardi dans un communiqué la "suppression masquée depuis un an de 338 emplois", révélée par un rapport d'experts, ce qui porte selon lui les "destructions de postes" sur la même période à 653 sur un total de 2 000 salariés.

"Le rapport d'expert met en évidence, depuis un an, la suppression masquée de de 338 emplois (réduction d'intérimaires, des CDD, démissions, licenciements, déménagement du siège), ceci sans aucune information et consultation préalable des représentants du personnel", écrivent les élus de la fédération générale de l'agro-alimentaire (FGA)-CFDT.
"Ces dernières informations porteraient la destruction à 653 postes sur 2 000 salariés (en comptant les 315 suppressions de postes programmés par le plan social annoncé début septembre - ndlr), soit 30% de l'effectif. Comment peut-on imaginer un développement de l'entreprise dans de telles conditions?", s'interroge la FGA-CFDT.
Lors du dernier comité central d'entreprise du 31 octobre, les élus FGA-CFDT et CGT (majoritaire) ont demandé "l'annulation du plan de sauvegarde de l'emploi (plan social, NDLR)" et déposé un recours en référé devant le tribunal de Nanterre, qui a fixé son audience au 12 décembre, ajoutent-ils.
"Le refus de la direction de dévoiler sa stratégie après juin 2004 inquiète. La FGA-CFDT attend un projet économique plus ambitieux et respectueux de l'emploi", poursuit le communiqué. La FGA "souhaite que la direction propose un schéma réaliste et crédible, mieux soutenu par les actionnaires, qui ne fasse pas peser des efforts inacceptables sur les seuls salariés qui ont déjà largement payé lors des précédentes restructurations".



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous