Transport de paille La SNCF récuse les accusations "d'inefficacité"

AFP

La SNCF a récusé mercredi 15 octobre 2003 dans un communiqué les accusations "d'inefficacité" dans l'acheminement de la paille destinée aux agriculteurs victimes de la sécheresse.

La SNCF souligne qu'elle "s'est mobilisée dès la fin juillet pour mettre à disposition les moyens logistiques nécessaires, alors qu'elle ne faisait plus de transport de paille depuis deux ans", et que 12 rames sont aujourd'hui dédiées exclusivement à ces trafics. A ce jour, 36 trains ont permis d'assurer l'approvisionnement de plus de 16.000 tonnes de paille, ajoute-t-elle. 68 trains sont encore prévus, ce qui correspond à un volume supplémentaire de plus de 30.000 tonnes.
Au total, la SNCF s'est engagée à hauteur de plus de 46.000 tonnes, l'équivalent de 3.000 camions, précise-t-elle.\n La FDSEA de Côte-d'Or avait dénoncé mardi "l'inefficacité" de la SNCF et l'absence de l'armée, décidant d'organiser elle-même vendredi un convoi exceptionnel de trente tracteurs en double remorque, baptisé le "transport du désespoir", pour aller chercher 400 tonnes de paille près de Troyes.
Dans un communiqué, la FDSEA avait estimé que "la SNCF brille par son inefficacité" en mettant "10 jours au minimum" pour acheminer 400 tonnes de paille.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous