Champignons Les cèpes: quand, où, combien ?

AFP

La France a importé en 2002 deux cent quatre-vint trois tonnes de cèpes frais pour une valeur totale de plus de 2 millions d'euros et provenant principalement du Portugal (135 tonnes), de l'Espagne (50 tonnes) et de la Roumanie (40 tonnes), selon les chiffres des Douanes.

"Ces chiffres sont très en-deça de la réalité car une part importante des cèpes extra-communautaires est dédouanée dans d'autres pays européens puis importée en France", selon la direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes de Tulle.
On estime à 918 tonnes la récolte française en 2001, selon les derniers chiffres disponibles auprès de la Fédération nationale des syndicats agricoles des cultivateurs de champignons (FNSACC). Les départements où l'on récolte le plus de cèpes sont le Puy de Dôme, la Haute-Loire, la Corrèze, la Creuse, le Cantal, la Dordogne...
Il existe quatre grandes variétés de cèpes : le boletus aerus, le cèpe de Bordeaux, le cèpe des pins et le cèpe d'été, qui se récoltent d'août à début novembre. En Corrèze, les cèpes sont ramassés par des particuliers qui les revendent à des collecteurs saisonniers qui eux-mêmes les redistribuent sur les marchés, auprès des restaurateurs ou des conserveries. Les grandes années, cette activité peut générer des revenus d'appoint non négligeables.
Actuellement, le kilo de cèpes français, qui sont devenus extrêmement rares ces derniers jours, coûte entre 21 et 22 euros alors que le kilo de cèpes d'importation vaut entre 17 et 18 euros.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous