Larzac 2003 Marée humaine sur le plateau, les accès au site fermés

AFP

L'HOSPITALET-DU-LARZAC (Aveyron), 10 août (AFP) - Une véritable marée humaine a continué samedi d'affluer au rassemblement altermondialiste Larzac 2003, à L'Hospitalet-du-Larzac (sud-ouest), obligeant les organisateurs, dépassés par cette affluence, à fermer en fin d'après-midi les accès au site pour des raisons de sécurité.

En fin de journée, José Bové, le leader syndical paysan, a fait état "de plus de 150.000 participants", la préfecture annonçant de son côté entre 100.000 et 150.000 personnes.

Pierre Bayle, le préfet de l'Aveyron, a déclaré à l'AFP qu'"à la demande des organisateurs, nous avons mis en place des barrages sur les différents accès au site, sur la RN9 au niveau de La Cavalerie au nord, et au niveau de l'échangeur du Caylar au sud, ainsi que sur les routes départementales menant au rassemblement".

"Nous espérions 100.000 personnes dans notre grande folie, il y en a plus de 150.000," a déclaré José Bové, en précisant que la décision de fermer les accès au plateau avait été prise pour des raisons de sécurité. "On préfère assumer cette décision pour que ce rassemblement, qui est un succès, ne se retourne pas contre les participants", a-t-il expliqué.

Les problèmes de densité de population sur le site en général, et devant les scènes de concerts en particulier, ainsi que l'alimentation en eau ont constitué les inquiétudes majeures des organisateurs, finalement contraints d'afficher "complet" en reconnaissant être "un peu dépassés par l'affluence".

Les accès au site ont été saturés tout au long de la journée avec plusieurs kilomètres de bouchons au nord comme au sud du site, qui se sont rajoutés au trafic traditionnel des vacanciers à cette période.

Cette deuxième journée du rassemblement a été rythmée par de très nombreux forums autour, par exemple, de la libéralisation des services, de la pollution de l'eau ou de l'agriculture européenne, avec toujours en ligne de mire l'Organisation mondiale du commerce et la politique du gouvernement.

Le chanteur Jean Ferrat est venu apporter son soutien aux altermondialistes, soulignant "leur esprit de résistance" et dénoncé "les dangers des pouvoirs féodaux économiques et financiers", avant de participer à un forum sur la "culture et la mondialisation".

Mandaté par le Parti socialiste, dont le stand a été démonté par des militants du Droit au logement (DAL), le président de la région Midi-Pyrénées Martin Malvy a fait savoir que le PS était favorable à un débat sur l'OMC avant le sommet de Cancun (Mexique) en septembre, comme l'a demandé samedi José Bové. "Cela pourrait se faire devant les commissions du Parlement", a-t-il estimé.

Avant de faire un premier bilan dimanche, Larzac 2003 s'est poursuivie de manière festive samedi jusque tard dans la nuit avec notamment les concerts de Manu Chao et des Anglais d'Asian Dub Foundation.

Cette journée a également été encore été marquée par des températures flirtant avec les 40 degrés à l'ombre, selon Météo-France, ce qui a été une véritable épreuve pour les altermondialistes réunis sur une aire de plus de 200 hectares quasiment sans un brin d'ombre, où l'approvisionnement en eau a parfois posé problème.

Quelque 200.000 litres d'eau avait été distribués vendredi et probablement plus de 300.000 samedi, selon une première estimation des organisateurs.

Les six postes de santé ont été sollicités en permanence, voire débordés dans l'après-midi pour soigner des centaines de coups de soleil sévères, de malaises, d'yeux douloureux, de coupures et d'ampoules aux pieds.

Dans un état plus sérieux (fracture, foulure, etc.), 78 personnes ont été dirigées vers le poste médical avancé. L'une d'entre elles a dû être évacuée du site pour des brûlures aux mains après l'explosion d'un réchaud à gaz.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous