Bouchons Oeneo (ex-Sabaté-Diosos) va supprimer 73 emplois dans son usine de Céret

AFP

CERET (France, Pyrénées-Orientales), 6 oct (AFP) - Le groupe Oeneo (ex Sabaté-Diosos) va supprimer 73 emplois dans son usine de fabrication de bouchons de Céret, dans les Pyrénées-Orientales, a-t-il annoncé lundi après-midi à l'occasion d'une conférence de presse.

Ces suppressions de postes concernent 24 intérimaires et 49 salariés Sabaté (société française de la filiale bouchage du groupe Oeneo), a précisé à l'AFP le Directeur des Ressources Humaines de la division bouchage, Roland Crouzet.

Les 49 salariés Sabaté commenceront à quitter l'usine à la fin du 1er trimestre 2004. M. Crouzet assure que la société fera son possible pour éviter les licenciements secs et privilégiera les "mesures d'âge, les départs volontaires et les reclassements en interne".

"La division bouchage va renforcer ses mesures d'ajustement des coûts avec le transfert progressif de la production des bouchons Altec de Céret vers son site espagnol de San Vicente de Alcantara", explique le groupe dans un communiqué.

Cette décision n'est pas un "plan social" comme le dénoncent les syndicats, mais un véritable "plan de relance", doté d'un "programme massif d'investissements", se défend M. Crouzet.

Pour Lionel Andriessens, délégué FO, "les salariés paient aujourd'hui les pots cassés. Il y a eu une conjoncture des vins catastrophique, et donc moins d'embouteillage, des erreurs au niveau de la stratégie commerciale et une baisse de la qualité des bouchons au profit de la quantité", déplore-t-il.

L'usine historique de Céret emploie actuellement 258 salariés. Elle fabrique des bouchons traditionnels, ainsi que des bouchons Altec, un bouchon composite réalisé à base de farine de liège.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous