Premières estimations de rendements Production de céréales en baisse de 12 % selon le ministère de l'agriculture

Terre-net Média

Agreste livre ses premières estimations de récolte pour les moissons 2011. Ainsi, selon le service de la statistique et de la prospective (Ssp), au 1er juillet, en raison de la sécheresse du printemps, la récolte des céréales à paille serait en retrait de 12 % par rapport à 2010. Elle atteindrait 44,8 Mt, soit une perte de 6,2 Mt principalement du fait d’une baisse des rendements, dont ceux du blé tendre (– 9 q/ha, soit – 12 %) et de l’orge (– 10 q/ha, soit – 15 %), qui s'établissent respectivement à 64 q/ha et 54 q/ha.

Une baisse due à la diminution des rendements, les surfaces évoluant globalement très peu en 2011.
Une baisse due à la diminution des rendements, les surfaces
évoluant globalement très peu en 2011. (© Terre-net Média)

La sécheresse du printemps 2011 devrait avoir des conséquences relativement défavorables sur la production des grandes cultures d’hiver et de printemps. Ainsi, selon les premières estimations du Ssp au 1er juillet 2011, la production de céréales à paille baisserait de 12 % par rapport à 2010, atteignant 44,8 millions de tonnes (Mt).

La production de blé tendre, évaluée à 32 Mt, serait inférieure de 10 % à la récolte 2010 et de 7 % à la moyenne quinquennale 2006-2010. Cette baisse de production, estimée à 3,7 Mt, s’expliquerait par une réduction de 9 q/ha du rendement (– 12 %) qui descendrait à 64 q/ha. Toutes les régions seraient concernées par cette diminution du rendement et de la production. Estimée à 2 Mt, la récolte 2011 de blé dur baisserait de 0,5 Mt, soit un retrait de 21 % en un an. Cette diminution serait due à une baisse de 8 % des surfaces et de 14 % des rendements par rapport à 2010.

Baisse importante de la production d’orge pour la deuxième année consécutive

Avec 6,4 Mt, la production d’orge d’hiver serait en baisse de 16 % en un an, et de 20 % par rapport à la moyenne 2006-2010. Cette diminution s’expliquerait par une baisse de 7 % de la sole et de 10 % du rendement par rapport à 2010. La production d’orge de printemps, estimée à 2,1 Mt, subirait une baisse de 19 % en 2011 par rapport à 2010 et se situerait 33 % en dessous de la moyenne 2006-2010. Le rendement chuterait de 17 q/ha en un an, soit une baisse de 27 %. La région Champagne-Ardenne, qui concentre plus du tiers de la sole d’orge de printemps, aurait un rendement en baisse de 36 %. La récolte de triticale atteindrait 1,8 Mt, soit une baisse de 10 % par rapport à la récolte 2010, mais serait encore supérieure de 2 % à la moyenne des cinq dernières années. La sole augmenterait de 1 % et le rendement serait en baisse de 6 q/ha (– 11 %).  

Le colza et les protéagineux ne s'en sortent pas mieux

Malgré une hausse de 4 % de ses surfaces, le colza enregistrerait une baisse de 6 % de sa production en un an, conséquence d’une diminution des rendements de 9 % par rapport à 2010. La récolte s’établirait à 4,5 Mt. Le rendement avoisinerait les 30 q/ha et se situerait 3 q/ha en dessous des valeurs quinquennales. La récolte des protéagineux serait en baisse de 36 %, conséquence de surfaces et rendements en diminution. La production de pois secs perdrait 39 % par rapport à 2010 et 9 % par rapport à la moyenne quinquennale. La baisse de la production s’expliquerait par une diminution des surfaces de 22 % et du rendement de 21 %. La récolte de féverole diminuerait de 30 % par rapport à 2010. Cette baisse s’expliquerait par la baisse importante des surfaces (- 32 %), le rendement étant en légère hausse (+ 2 %).

Surfaces et rendements 2010 et 2011. Cliquer pour agrandir.
Surfaces et rendements 2010 et 2011. Cliquer pour télécharger la note complète d'Agreste. (© Agreste)

 

A lire également:

Au coeur de la moisson 2011
Martial Marchaudon: «Mes rendements sont de 15 à 20 % inférieurs à ceux de 2010»

 

Source : Agreste

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous