Boues d'épandage Roselyne Bachelot se saisit du dossier

Agra Presse

S'exprimant le 30 janvier en clôture d'un colloque organisé à Rennes sur la gestion de l'eau, la ministre de l'Ecologie a déclaré qu'elle attachait une « grande importance » à la valorisation des effluents des stations d'épuration urbaine par le biais de l'épandage agricole.

« Même si des difficultés sont apparues, cela ne doit pas nous conduire à abandonner cette filière, dont le bilan écologique est de loin le meilleur » a expliqué la ministre.

« Je souhaite donc relancer le travail mené conjointement avec la profession agricole, visant à en sécuriser l'emploi, ce qui passe par diverses actions complémentaires telles que la qualité des effluents mais aussi la traçabilité et la transparence vis-à-vis du citoyen ainsi que la mise en place d'un fonds de garantie, voire la lutte contre des publicités commerciales injustifiées » a t-elle ajouté.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous