Nestlé Waters France Selon la CGT, la direction envisage la suppression de 1 047 emplois d'ici 2007

AFP

Le groupe Nestlé Waters France envisage de supprimer 1 047 emplois "à l'horizon 2007", sans licenciements, via des départs anticipés, au lieu des 742 suppressions d'emplois annoncées en novembre par la direction, a-t-on appris jeudi 22 janvier 2004 auprès de la CGT.

Lors d'un Comité central d'entreprise (CCE) qui s'est tenu mercredi, la direction de Nestlé Waters France (branche eau du groupe Perrier), "a proposé de baisser l'âge des départs anticipés de 57 ans à 55 ans, ce qui se traduirait par le départ de 1 047 salariés d'ici 2007", a déclaré à l'AFP Jean-Paul Franc, délégué syndical central CGT. "C'est un plan de restructuration qui ne veut pas dire son nom", a estimé M. Franc.

La direction, interrogée par l'AFP, a confirmé que 1 047 salariés seraient concernés par la mise en place d'une "Gestion prévisionnelle des emplois (GPEC)". "D'ici au 30 avril 2007, 971 salariés seraient concernés. L'année dernière, 76 salariés de Vittel sont partis en dispense d'activité, et si nos mesures proposées se mettent en place, ces 76 salariés seront réintégrés pour bénéficier du GPEC, ce qui fait au total 1 047", a expliqué André Sembelie, directeur de la communication de Nestlé Waters France. Les effectifs de Nestlé Waters France s'élèvent à 4.100 salariés.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous