Hausse des taxes du vin Une idée de Bercy qui n'est "pas arbitrée"

AFP

PARIS, 8 sept (AFP) - Une hausse de la fiscalité sur le vin a bien été proposée par Bercy, mais le sujet n'est pas encore arbitré par Matignon, a-t-on indiqué lundi de sources concordantes.

Le ministère de l'Economie a proposé récemment une modification de la fiscalité sur le vin, parmi diverses pistes destinées à tenter de résorber le déficit de la Sécurité sociale, selon une de ces sources interrogées par l'AFP.

A Matignon cependant, on indiquait que si, en effet, cette hausse est "un des sujets évoqués pour résorber ce déficit, il n'est pas arbitré dans l'immédiat".

Un peu avant dans l'après-midi, Jean-Paul Garraud, le député UMP de la 10ème circonscription de Gironde, où sont implantés les vignobles de Saint-Emilion et Pomerol, avait indiqué pour sa part "être intervenu auprès du Premier ministre" contre cette hausse. "Vendredi le Premier ministre a rendu un arbitrage : il n'est pas question d'augmenter cette fiscalité sur les vins", avait affirmé ce député.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également


Contenu pour vous