Champagne Ventes en hausse pour Lanson-BCC malgré l'effet Brexit

AFP

Les ventes du producteur de champagne Lanson-BCC ont enregistré une hausse de 6,1 % en 2018, dans un marché mondial en recul, et malgré une moindre activité au Royaume-Uni en raison des inquiétudes autour du Brexit, a annoncé jeudi la société.

Sur l'année 2018, elle enregistre un chiffre d'affaires consolidé de 277,5 millions d'euros, tiré par la fin d'année : les ventes du second semestre ont progressé de 7,2 % et le quatrième trimestre représente à lui seul 49 % du chiffre d'affaires annuel. 

Le groupe signale toutefois une évolution « contrastée » de ses ventes : « La Maison Lanson a enregistré une moindre activité au Royaume-Uni, de longue date son premier marché, en raison des incertitudes liées au Brexit », explique le groupe dans un communiqué, sans donner de chiffres précis. Cette marque est distribuée à 80 % à l'international.

En revanche, parmi les autres marques du groupe, la Maison Philipponnat, la Maison De Venoge et le label Chanoine « ont poursuivi l'amélioration de leurs performances tant en France qu'à l'export ». Le marché des vins de champagne est en baisse en 2018 à 302 millions de bouteilles, contre 307 millions en 2017, selon les premiers chiffres de son comité interprofessionnel.

Les résultats complets pour 2018 de Lanson-BCC seront publiés mercredi 20 mars, après Bourse.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Chargement des commentaires


Contenu pour vous