Pac 2018 Confédération paysanne : « La trahison gouvernementale »

Terre-net Média

Face aux récentes décisions du ministère de l'agriculture concernant la répartition des aides agricoles, la Confédération paysanne dénonce « un coup fatal à l'emploi agricole ».

Il y a quelques jours, la Confédération paysanne appelait le ministre de l'agriculture, Stéphane Travert, à « respecter les promesses faites aux paysans et aux citoyens » pour la réforme de la Pac. Elle réclamait l'augmentation du paiement redistributif à 100 €/ha au lieu des 50 €/ha actuels, le transfert des aides du 1er au 2ème pilier, et le maintien des aides à l'agriculture biologique et les MAE.

Après l'annonce des décisions du ministère, la Confédération paysanne dénonce une « trahison gouvernementale. » Selon le syndicat, la non augmentation des aides pour les 52 premiers hectares, le refus d'anticipation pour les besoins de l'ICHN et le retrait du financement pour l'aide au maintien de l'agriculture biologique résultent d'un « arbitrage de la Pac 2018 par la FNSEA ». La Confédération paysanne met également en doute le financement des mesures agro-environnementales et climatiques. « Il n’aura pas fallu longtemps pour que les promesses de campagne du candidat Macron soient enterrées par les lobbies ! »

Les récentes décisions prises par le ministère sont à retrouver ICI

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous