; CR et FGC : augmenter de 3 centimes la baguette pour rémunérer les agris

Rémunération des agriculteurs France Grandes Cultures demande une hausse de 3 cts du prix de la baguette

Terre-net Média

Alors que certains médias imputent l’augmentation du prix de la baguette au seul prix des céréales, France Grandes Cultures, organisation de la Coordination rurale, rappelle que la hausse concerne l’ensemble des charges, et que pour rémunérer justement les céréaliers, une hausse de 3 centimes par baguette serait suffisante.

« Sur les 10 dernières années, le seul prix du blé représente en moyenne 5,5 centimes par baguette de pain, donc environ 4,5 centimes payés à l’agriculteur », rappelle France Grandes Cultures (FGC), alors que l’augmentation du prix de la baguette défraye la chronique ces derniers jours. Or, ajoute l’organisation, « une hausse de 30 % des seules céréales correspond à une augmentation de l’ordre de 1,7 centime par baguette ».

La hausse est donc également liée à celle « généralisée des charges, des frais de transport, de l’énergie, et éventuellement, des marges de certains intermédiaires entre les agriculteurs et les consommateurs », rappelle FGC.

Pour rémunérer au prix juste les céréaliers, une hausse de 3 centimes d’euros la baguette serait nécessaire, ajoute l’organisation, qui souligne que « depuis 10 ans, le prix de vente du blé est inférieur au coût de production moyen des exploitations céréalières françaises. Cela représente une perte moyenne pour l’agriculteur de l’ordre de 3 centimes par kilo de blé ! Et elle est tout juste compensée par les aides de la politique agricole commune, permettant aux producteurs les plus favorisés de survivre et obligeant les autres à disparaître ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média