Sécheresse et Pac Front commun franco-polonais des paysans

AFP

La présidente du principal syndicat agricole français, la FNSEA, a rencontré jeudi et vendredi son homologue de Solidarnosc, constituant un front commun franco-polonais alors que l'agriculture européenne fait face à une grave sécheresse et que se négocient les contours de la prochaine Pac.

« Au-delà des mesures d'urgence et de flexibilité de mise en oeuvre de la Pac qui s'imposent, il convient d'accompagner les agriculteurs par des systèmes assurantiels adaptés, une véritable politique de gestion de l'eau, un soutien aux investissements, et des actions de recherche et d'innovation », ont déclaré Christiane Lambert et Teresa Halas, dans un communiqué conjoint. Souhaitant « un budget européen fort », en préalable à toute décision concernant la future réforme de la politique agricole commune, les deux organisations souhaitent que celle-ci soit « garante de la sécurité alimentaire et sanitaire, de l'emploi et de l'équilibre dans les territoires, dans l'intérêt des agriculteurs et des citoyens » et soit à l'avenir « plus simple et plus pragmatique en termes de contrôles ».

Les deux organisations syndicales « s'opposent aux concessions majeures réalisées dans le chapitre agricole de l'accord avec le Mercosur » (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay). « Au vu des différences substantielles en termes de normes de production, les importations de produits agricoles en provenance du Mercosur mèneront, de facto, à une concurrence déloyale pour certains des principaux secteurs de production européens, menaçant leur viabilité », estiment Mmes Lambert et Halas.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous