Paroles de lecteurs Allez-vous manifester la semaine prochaine ?

Terre-net Média

La FNSEA et JA ont appelé à manifester au cours de la semaine prochaine – sans toutefois préciser la forme du mouvement - pour exprimer leur mécontentement face, notamment, au report de la loi alimentation et à la montée de l'agribashing. Mais à la lecture des commentaires des lecteurs, le ras-le-bol semble bien plus général : baisse des aides et des prix, attitude déloyale des industriels, des GMS et des coops, inaction des syndicats... Certains affichent leur soutien à ces manifestations, d'autres sont clairement contre. Plusieurs s'interrogent sur les types d'actions à mener pour éviter les débordements et les critiques de la société.

paroles de lecteurs manifestation agriculteurs loi alimentation agribashing Certains lecteurs affichent leur soutien aux manifestations prévues la semaine prochaine, d'autres sont clairement contre. (©Terre-net Média) 

Philou : « Apparemment, une énième étude dit qu'il faut sucrer les aides à l'agriculture sur le long terme. La profession agricole devrait réagir pendant qu'il en est encore temps. Tous en tracteur et en gilet jaune devant le parlement européen, mais sans étiquette syndicale ! »

Les pour : « Tous les agris sont les bienvenus, syndiqués ou non ! »

Jonathan : « Pour les manifs des agriculteurs, comme pour celles des gilets jaunes, tous les agris sont les bienvenus, syndiqués ou non ! » 

Steph18 : « Je suis pour les gilets jaunes et l'idée de faire bouger les choses. (...) »

Pipo : « Tous les paysans devraient être sur les barrages. Le monde agricole est nul... »

Olmer : « En ces temps très difficiles pour l'agriculture, on devrait être tous dans la rue pour défendre notre métier ! Tout travail mérite salaire !!! »

The germs : « Contrairement à ce qui est souvent dit, certains agriculteurs sont mobilisés avec les gilets jaunes. Regardez par exemple ce qu'il s'est passé au Puy-en-Velay : jets de pneu, arrosage de lisier... Certains journalistes parlent d'ailleurs plus de manifs paysannes que de gilets jaunes. Des permanences LREM ont été arrosées de lisier et des tracteurs ont participé à plusieurs blocages. Je trouve que les agriculteurs sont même plutôt bien représentés par rapport aux autres corporations. »

Agricultrice12 : « Il y a des agriculteurs parmi les gilets jaunes dans l'Aveyron près de Rodez mais ils ne cassent pas, alors on ne parle pas d'eux. »

Les contre : « D'autres actions sont possibles » plutôt que « déverser du lisier » ou « défiler en tracteurs made in USA »

Petitchat : « Les agriculteurs sont libres d'aller manifester en tant que gilets jaunes ou en tant qu'agriculteurs. Mais là, comme à leur habitude, ils feront brûler des bottes de paille sur les routes ou aspergeront les flics avec des tonnes à lisier. »

Marius : « Toujours pleurer pour avoir des primes ou aller manifester pour casser m'est devenu insupportable (...). D'autant que ces aides ne bénéficient que très peu aux petits producteurs. Y en a marre, bientôt les gilets verts (les agriculteurs) ne bloqueront plus les routes mais les chambres d'agriculture tenues majoritairement par des organisations qui se partagent le gâteau sur notre dos. Nous voulons une agriculture plurielle et non spécialisée dans certaines productions. »

Grochat : « Je ne suis pas d'accord d'em... les citoyens. Mettons nos tracteurs devant les radars, les DDT, les bâtiments où il y a des élus, etc. Ce serait bien mieux perçu par la société. »

Kt : « Et que va-t-elle penser de ces défilés de tracteurs made in USA ? »

Marius : « Et les agriculteurs veulent que les consommateurs achètent des produits alimentaires made in France ! Et ils sont les premiers à refuser les accords de libre-échange avec les États-Unis, le Canada, etc., sauf quand cela les arrange bien sûr... Aller manifester à côté des gilets jaunes avec des tracteurs américains, ce n'est pas très malin. » 

Retrouvez, à propos des produits alimentaires made in France, le sondage : Deux Français sur trois prêts à payer plus cher

Manifester contre les petites retraites

Claudia 70 : « Je ne suis pas du milieu agricole (...), mais il me semble que les agriculteurs ont de petites retraites. Pourquoi ne sont-ils pas dans la rue ? »

Steph18 : « Les agris devraient manifester aux côtés des retraités pour la revalorisation des pensions. »

Lire aussi le Paroles de lecteurs sur les retraites agricoles :
Sous le choc du torpillage du projet de loi par l'État

Et contre les industriels laitiers, les GMS et les coops

Jonathan : « Amis éleveurs, il faut rejoindre les gilets jaunes pour lutter contre les inégalités ! Ils se battent contre les privilèges de nos politiques et contre les grosses fortunes du pays. Messieurs Leclerc, Besnier et Bongrain n'en font-ils pas partie ??? Stop aux élites qui se gavent sur notre dos ! Nous ne sommes plus au temps des seigneurs où les paysans et les petits travailleurs nourrissaient et enrichissaient la cour ! (...) »

Sanglier72 : « À côté des grands groupes industriels laitiers et des GMS, il y a Sodiaal et Agrial, des coopératives laitières qui paient encore moins bien le lait. Cherchez l'erreur... »

Voir également le Paroles de lecteurs sur Sodiaal et Lactalis, réalisé suite à l'émission Cash Investigation qui leur a été consacrée en janvier dernier :
Les langues des éleveurs se délient face au silence de Lactalis et Sodiaal

Patou : « Les coops ont plein de points communs avec les gilets jaunes : aucune cohérence, beaucoup d'ingérence et trop de monde à vouloir commander ! »

Surtout avec le report de la loi alimentation

Patou : « Je ne vais pas faire de syndicalisme mais le gouvernement veut repousser la loi Égalim au printemps, soi-disant sous la pression des gilets jaunes et des GMS. Allons nous rester 10 ans de plus à faire la variable d'ajustement ? Il va falloir bouger pour montrer qu'on est encore là ! Je ne sais comment mais cela ne peut plus durer. On ne va pas rester les bras croisés à attendre que tout le monde ait sa part du gâteau alors que nous, nous n'auront même pas les miettes ! »

Olmer : « Lamentable de reporter les ordonnances de la loi alimentation ! Que font les syndicats ? Les éleveurs crèvent ! »

« Que font les syndicats agricoles ? »

Pipo : « Je ne vois pas beaucoup de syndicats agricoles qui appellent à manifester avec les gilets jaunes alors que Macron est un ennemi de l'agriculture. » 

Vieux : « J'en connais un qui aurait du traverser la rue pour changer d'école et apprendre, par de simples calculs, comment gérer un budget et ne pas se contenter de dépenser puis chercher ensuite l'argent nécessaire pour combler le trou. »

Pifetpaf : « La FNSEA, la Coordination rurale et la Confédération paysanne rejoignent le mouvement, avec un train de retard comme d'habitude... »

Sanglier72 : « (...) Ils sont plus préoccupés par les Élections des chambres d'agriculture que par la vie quotidienne des paysans. Faudrait quand même pas qu'ils perdent tous les privilèges, qui leur permettent de vivre grassement sur le dos des écervelés qui viennent les applaudir lors des meetings ! »

Marius : « Au contraire, les élections approchent et la FNSEA veut montrer les gros bras !  Mais il y a d'autres actions à mener que de casser ou pleurer dans le giron des politiques pour plus d'aides. Il faudrait plutôt se battre pour trouver des solutions durables vis-à-vis de la sécheresse, des phytos ou de l'installation des jeunes (...). »

À découvrir, le Paroles de lecteurs sur la sécheresseLa sécheresse de 2018 ouvre le débat sur l'assurance prairie
Et cet article à propos des phytosL'État lance un site pour pousser les agriculteurs à sortir du glyphosate

De toute façon, ça ne servira à rien

Moi-même : « Notre ministre parle de satisfaire les demandes des Français vis-à-vis de l'augmentation de leur pouvoir d'achat. Qu'en sera-t-il dans six mois ? Rien probablement. Je vous invite à lire les projections d'experts qui, même si elles valent ce qu'elles valent, annoncent un prix du blé de 170 €/t en 2030. Avec la belle inflation plus que probable, on travaillera pour encore moins cher qu'aujourd'hui. Super !! (...) »

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr

Debout : « Voilà où nous a menés des décennies de politique désastreuse ! La France est un pays en ruine. Tous ces travailleurs, qui réagissent aujourd'hui, se sont bien faits dépouiller. Sortir de cette situation va être très difficile tant la fracture sociale est importante en France et en Europe. L'arrogance de Macron n'a fait qu'amplifier le phénomène. Du jamais vu ! Voir notre pays décliner autant est insupportable après les efforts fournis au cours des siècles passés. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous