France José Bové écarte l'idée de s'engager dans une carrière politique

AFP

L'HOSPITALET-DU-LARZAC (France), 10 août (AFP) - Le syndicaliste paysan José Bové, grande vedette du rassemblement altermondialiste du Larzac (sud-ouest) ce week-end, a écarté dimanche l'idée de s'engager dans une carrière politique. "Il n'est pas question pour moi de me présenter à une élection locale, nationale ou européenne", a-t-il déclaré en marge d'une conférence de presse à l'issue du rassemblement.

Selon l'hebdomadaire français Le Journal du dimanche, beaucoup de partisans de José Bové l'encouragent à se porter candidat pour les élections européennes en juin 2004.

"Depuis le début, j'ai toujours dit que j'agissais en tant que citoyen inscrit dans le mouvement social. Je suis le porte-parole de la Confédération paysanne et il n'est pas pour moi question de changer de registre", a assuré le syndicaliste paysan.

"Notre combat ne s'arrête pas aux limites d'un pays, c'est un combat pour tous les paysans de la planète", a-t-il ajouté.

Lors de la conférence de presse, il a annoncé qu'"en avril 2004" il cesserait ses fonctions de porte-parole de son syndicat agricole, la Confédération paysanne.

"Nous nous battons pour des valeurs d'humanisme, d'équité et de solidarité. Il ne doit pas y avoir chez nous telle ou telle personne qui aurait vocation à les incarner pendant dix ou quinze ans", a-t-il déclaré.

"En avril 2004, j'arrête d'être porte-parole, cela correspond à la fin de mon mandat. J'étais porte-parole depuis cinq ans et je n'ai actuellement aucun projet pour l'avenir", a-t-il ajouté.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous