Chaîne d’approvisionnement mondiale L’UE et 21 membres de l’OMC s’engagent à maintenir les flux

Terre-net Média

Dans une déclaration conjointe adoptée le 22 avril, l’Union européenne et 21 pays de l’Organisation mondiale du commerce se sont engagés, dans cette période de crise sanitaire mondiale, à faciliter et à garantir le bon fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement alimentaire au niveau mondial.

L’UE et 21 pays de l’OMC (l’Australie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, Hong Kong-Chine, le Japon, la République de Corée, le Malawi, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Paraguay, le Pérou, le Qatar, Singapour, la Suisse, le Territoire douanier distinct de Taïwan, Penghu, Kinmen et Matsu, l’Ukraine, les États-Unis et l’Uruguay) se sont engagés le 22 avril à travailler conjointement pour assurer le maintien de la chaîne d’approvisionnement agricole et agroalimentaire, considérant que la crise liée au Covid-19 requiert « une réponse mondiale coordonnée ».

Les signataires s’engagent ainsi à limiter les barrières aux frontières, et à faciliter la circulation de l’information sur les niveaux de production alimentaire, la consommation et les stocks, ainsi que dur les prix.

Ils comptent également participer de façon active à un dialogue visant à améliorer l’état de la préparation et la réactivité aux pandémies, grâce à une meilleure coordination internationale.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous